Performances captivantes dans "Carrie: The Musical" du Theatre Lab à l'Atlas

Chaque été, The Theatre Lab organise ce que le réalisateur Aidan Quartana décrit comme « un camp d’entraînement intensif de théâtre musical d’apprentissage par la pratique ». Au cours de quatre semaines, les étudiants sont guidés à travers le processus de répétition et de performance pour réaliser la production complète d’une pièce exigeante de théâtre musical. En s’engageant dans le processus, ils ont la chance de développer «des compétences d’acteur, de voix et de mouvement de niveau professionnel». Pour la production de l’été 2023, The Theatre Lab a choisi Carrie : la comédie musicale.

La soirée d’ouverture a été en proie à des difficultés audio. Il a également été assailli par des performances énergiques, ciblées, engagées, disciplinées et efficaces d’un groupe de jeunes étudiants talentueux et décomplexés qui commencent leur parcours d’apprentissage du métier de la performance et de la production théâtrales.

La production de Broadway de Carrie : la comédie musicale était une bombe si légendaire que l’auteur Ken Mandelbaum a décidé d’intituler son enquête sur les échecs de Broadway Pas depuis Carrie: quarante ans de flops musicaux de Broadway .

Néanmoins, en utilisant ce travail, le réalisateur Aidan Quartana, la directrice musicale Lucia LaNave et la chorégraphe Sara Laughland ont fourni un programme rigoureux qui a permis aux étudiants d’habiter à la fois la scène et leurs personnages pleinement et sans vergogne, quel que soit leur niveau actuel de développement artistique. Chaque interprète sur scène semblait embrasser l’individualité de ses instruments uniques (leurs corps, leurs voix et leurs esprits) et utiliser leur instrument pour offrir des performances qui gardaient le public captivé. L’original Carrie : la comédie musicale était un flop. Mais cette production était vivifiante et satisfaisante.

La direction de Quartana a gardé le public concentré sur l’action alors qu’elle passait rapidement d’une relation à une autre et d’un espace à un autre. La chorégraphie de Laughland a exploité l’exubérance adolescente des personnages de telle manière que chaque type de corps sur scène a pu exprimer cette exubérance à sa manière unique. Les directeurs musicaux sont vraiment les cadeaux les plus sous-estimés de Dieu au monde. Les conseils musicaux de LaNave ont soutenu et propulsé les livraisons de la partition par les interprètes. Nous n’avons jamais douté de l’ambiance qui était prévue pour chaque scène.

Le spectacle est une version musicale du film, qui était lui-même une adaptation du roman de Stephen King sur une fille, Carrie, qui a été élevée par une mère qui pratique une forme rigide, sexuellement répressive et isolante du christianisme fondamentaliste. Carrie fréquente l’école publique, où sa différence et sa distance insulaire avec ses pairs laïcs font d’elle la cible de leur dédain déplacé, qu’ils expriment en la taquinant et en l’intimidant. Lorsqu’elle a ses premières règles – ce que sa mère, y voyant comme la malédiction d’Eve, ne lui a pas appris – ses pairs l’humilient publiquement. Avec l’arrivée de ses règles, Carrie développe également la télékinésie – le pouvoir de déplacer des objets avec son esprit. Ce pouvoir permet à Carrie d’exercer une vengeance apocalyptique sur ses bourreaux lorsqu’ils commettent un acte d’humiliation particulièrement cruel et public au bal des finissants.

Dans cette production, Carrie White est jouée par Gabrielle Minor avec équilibre, grâce et retenue nuancée. Vers le début du deuxième acte, elle a chanté « Why Not Me ». La chanson est un monologue dans lequel Carrie, qui se prépare pour le bal auquel elle ne s’attendait pas à assister, et se maquille pour la première fois de sa vie, considère qu’il pourrait être possible pour elle de vivre pleinement – et dans le monde extérieur de la maison de sa mère – comme son moi nouvellement découvert et en développement. La réponse enthousiaste du public était largement méritée. Sa mère, Margaret White, est interprétée par Keymani Broadway. Son rôle dans le duo de mise en garde avec Carrie, « Je me souviens comment ces garçons pouvaient danser », était plein de douleur, de regret et d’appréhension. Le casting de ces deux rend la famille centrale afro-américaine. Bien qu’ils ne soient pas les seules personnes d’origine africaine dans la communauté représentée dans cette production, le choix de faire un casting sensible aux couleurs plutôt qu’un casting daltonien a permis au public de réfléchir à la façon dont les intersections de la race, de l’ethnicité, du genre et la religion joue dans les conclusions désastreuses de l’histoire.

Carrie : la comédie musicale était un choix enrichissant pour un engagement d’été pour les étudiants et le public.

Durée : Environ deux heures.

Carrie : la comédie musicale joue jusqu’au 12 août 2023, présenté par The Theatre Lab’s Musical Theatre Institute for Teens, se produisant au Altas Performing Arts Center, 1333 H St NE, Washington, DC. Les billets (15 $, admission générale; 10 $, étudiants) sont disponibles à la billetterie, en ligne, ou en appelant le (202) 399-7993.

Le programme pour Carrie, la comédie musicale Carrie, la comédie musicale est en ligne ici.

Sécurité COVID : Les masques sont recommandés mais pas obligatoires. La politique de santé et de sécurité d’Atlas est ici.

Carrie : la comédie musicale
Musique de Michael Gore
Paroles de Dean Pitchford
Livre de Lawrence D. Cohen
D’après le roman de Stephen King

Casting
Carrie White : Gabrielle Minor
Margaret White : Keymani Broadway
Sue Snell : Micaela O’Rourke
Tommy Ross : Brett Medley
Chris Hargensen : Béatrice McNabb
Billy Nolan : Ross Donlan
Mlle Gardner : Indigo O’Doherty
M. Stephens/Ensemble : Patro San
Norma/Ensemble : Kathryn Batitto
Frieda/Ensemble : Juliet Strom
Helen/Ensemble : Juliah Perdue
George/Ensemble : Jeremy Cronenberg
Stokes/Ensemble : Isaac Simon
Freddy/Ensemble : Cameron Best
Révérend Bliss/Ensemble : Joshua Pinchback
Interrogateur 1/Ensemble : Caroline Hutchins
Interrogateur 2/Ensemble : Pallavi Deroy

Ensemble
Helen Albert, Naia Albert, Kayleigh Berkoski, Michael Houle, Sonia Skolnik, Paola Sofia Winston-Vasquez, Ginger Von Klein

Équipe de direction créative
Réalisateur / Scénographe : Aidan Quartana
Directrice musicale/Clés 1 : Lucia LaNave
Assistant réalisateur : Matt Calvert
Régisseur : Justine Morris
Chorégraphe : Sarah Laughland
Directeur de production/concepteur sonore : Angelo Merenda
Directeur technique : Ben Melton
Conceptrice lumière : Marianne Meadows
Costumière : Maria Bissex
Chorégraphe Combat & Intimité : Casey Kaleba
Responsable marketing : Cassie Houy
Directrice du programme jeunesse : Terah Herman-Saldaña,
Responsable du programme AICA : Carlos Saldaña
Régisseur adjoint : Reina Ramos, Arnija Stegall
Opérateur du tableau lumineux : Luca Maggs
Opérateur vedette : Lorenzo Kenny
Effets sonores/assistant audio : Amee Barnes
Ingénieur du son : Mardelle Singletone
Assistante audio : Ashakilah Fenn, Sherry Gonzalez
Équipage volant : Cris De La Rosa, Khalil Potter
Équipe de course : Leona Williams, Thalya Contreras
Équipe de garde-robe : Shardia Stowbridge, Yliana Chicas
Capitaines de danse : Isaac Simon, Jeremy Cronenberg

A lire également