L'arrêt de Miami "Nitro Jam Underground" de Feid surprend avec Daddy Yankee et Yandel

Feid a terminé sa tournée Ferxxocalipsis 2024 avec son tout premier concert au Hard Rock Stadium de Miami, en Floride, samedi (6 juillet).

Les festivités ont commencé dès 18 heures (heure de l'Est) avec la diffusion en direct du match de la Copa America Colombie-Panama sur un grand écran extérieur. Peu après la fin du match, où la Colombie s'est imposée 5-0 et s'est qualifiée pour les demi-finales, les DJ officiels de Perro Negro (une discothèque populaire en Colombie) ont animé la foule à l'intérieur avec un set de 40 minutes de pur reggaeton.

Sur place, Feid a offert aux fans l'expérience ultime de la tournée qui allait au-delà des produits dérivés astucieux : il y avait des photomatons à thème, des monster trucks et même un coin karaoké.

Explorer

L'artiste colombien a officiellement donné le coup d'envoi de sa performance à 21h45 après une intro de près de trois minutes inspirée d'un dessin animé, dans laquelle il a dit à ses fans de se détendre car « le spectacle était sur le point de commencer ».

Vêtu d'un gilet de course noir et vert fluo, d'un short en jean et de ses lunettes de soleil blanches emblématiques, l'artiste a chanté « Alakran », « 50 Palos », « Chimbita », « Lady Mi Amor » et « Castigo ». « Bonjour, plus [love]comment vas-tu ? Nous allons parquer [party] « à Miami avec El Ferxxo », a-t-il déclaré en saluant la salle bondée.

Feid a interprété près de 40 de ses tubes, coup sur coup, de « Bubalu » à « El Cielo » en passant par « Prohibidox » et « Porfa », « Feliz Cumpleaños, Ferxxo » et « Monastery » et bien d'autres. La réaction du public à chaque chanson a été remarquable ; un public principalement composé de la génération Z a scandé chaque parole à tue-tête, même les dernières sorties comme « Brickell », « Luces de Tecno » et « Sorry 4 That Much ».

Le concept de la scène, qui comprenait 18 grands panneaux LED, des images de dessins animés et des escaliers industriels, a emmené les fans dans la ville imaginaire de Feid, une ville sombre et mystérieuse, mais vibrante et palpitante. Ses compagnons de route étaient le guitariste Pedro Mejía, le DJ SEBAXXSS et la choriste Mariana, qui est aussi sa cousine.

Après deux changements de tenue, tous conformes à son esthétique verte et blanche, le groupe colombien a interprété des tubes tels que « Le Pido a Dios », pour lequel il a été rejoint par l'invité surprise DJ Premier, « Normal », « Ferxxo100 », « Hey Mor » et « Classy 101 » avant de clôturer le spectacle cinq minutes après minuit avec « Luna », influencé par l'EDM.

« Bonne nuit, Miami. C'est le premier stade de Ferxxo [show] », a-t-il rappelé à la foule avec un grand sourire. « Merci d'être là ce soir. »

A lire également