Dans le cadre de la biennale des arts de la marionnette, la jeune compagnie belge Point zéro propose un spectacle contemporain sur le thème de l’industrie de l’armement. Gunfactory croise plusieurs genres et médiums, théâtre documentaire, vidéo, marionnette portée et jeu. La pièce dresse, d’abord de manière didactique un tableau chiffré du commerce d’armement. Puis elle traduit les conséquences économiques et humanitaires en mettant en lien les protagonistes de cette industrie – responsable politique, ingénieur, syndicat, et une compagnie qui se constitue en collectif militant anti-guerre.

 

gunf

La mort est au centre de l’œuvre, permettant de questionner l’héritage symbolique que laissent les hommes. C’est sur la tombe d’un responsable syndical qu’une militante oppose, à la fermeture d’usines d’armements, l’argument de la lutte des classes. C’est à demi-mots que l’ingénieur en industrie militaire évoque ses responsabilités. le directeur de l’entreprise, quant à lui, riche de son commerce, se voit privé par sa femme de montrer ses armes à sa fille. Ce que cette famille belge refuse pour sa fille, elle le fait subir à des enfants yéménites, à travers la coalition armée autour de l’Arabie Saoudite. La fillette jouée par la marionnette incarne l’enfance privilégiée, insouciante des drames qui se jouent en Orient.

La responsabilité des protagonistes s’évalue à la mesure de leurs intérêts matériels. De l’employée d’usine au directeur d’entreprise, les liens sont présentés comme étant politiques. Soit des liens qui sont construits sur des rapports de domination économique. La pièce se présente également comme politique, en terme de résistance, elle multiplie les situations d’énonciation – grâce aux divers médiums, offrant ainsi une vision globale et de l’intérieur qui permette de déconstruire l’entreprise meurtrière. L’œuvre est très originale, par le thème qu’elle aborde, et par la forme qui engage le spectateur dans une réflexion sur sa propre responsabilité.


Programmé dans le cadre de la Biennale internationale de la marionnette.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.