Le Théâtre de l’Aquarium célèbre ces 50 ans d’existence, au sein de la Cartoucherie au Bois de Vincennes. Du 2 au 8 novembre, il ouvre gratuitement ses portes au public. Au programme, un spectacle qui témoigne de la trajectoire de ce théâtre singulier dans son approche artistique, devrait-on dire un théâtre militant (même si le terme est biaisé puisque l’essence même du théâtre est le dialogue vivant entre les artistes et les spectateurs) ?
Au spectacle L’Aquarium, d’hier à demain…se greffent des débats sur les missions du service public théâtral, des rencontres avec l’équipe du théâtre, et des pièces musicales…

C’est plus que jamais le moment de soutenir le Théâtre de l’Aquarium puisque son existence actuelle est menacée. Le ministère de la culture a en effet annoncé l’éviction de François Rancillac, son directeur, pour 2016. Cette décision prédit le changement de projet de la structure qui deviendrait un espace de résidence pour une compagnie gouvernée par un seul artiste, tandis que la politique de François Rancillac consiste en le partage du lieu. Le directeur actuel se voit reprocher de mauvais chiffres de fréquentation, alors que son projet de diffusion doit s’inscrire dans la durée…dans un contexte de restrictions budgétaires, le théâtre de l’Aquarium serait un des premiers à subir un sort qui risque de s’abattre sur d’autres structures théâtrales publiques. Un comité de soutien a vu le jour, ainsi qu’une pétition qui sera adressée au ministère. Ce qui est en jeu, c’est la défense d’une culture dégagée des logiques financières immédiates, qui menacent la diversité au profit de programmations basées sur l’intérêt médiatique des artistes.

Du 2 au 8 novembre 2015,
Au Théâtre de l’Aquarium.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.