Nicki Minaj n'a pas pu s'empêcher de "GAG" en voyant Lady Gaga danser sur le remix "Princess Diana" d'Ice Spice

Nicki Minaj, née à Trinité-et-Tobago, figurait parmi les lauréats de la première édition des Caribbean Music Awards, qui ont eu lieu au Kings Theatre de Brooklyn jeudi 31 août. « Likkle Miss », que Minaj a enregistré avec Skeng, a remporté la collaboration de l’année (dancehall/reggae). Le morceau est apparu sur le set des plus grands succès de Minaj, Reine Radio : Tome 1qui est entré dans le Billboard 200 au n°10 en août 2022.

Le polyvalent Minaj est en lice pour six prix, dont celui de vidéo de l’année et celui d’artiste de l’année, lors des MTV Video Music Awards de la semaine prochaine, qui seront remis mardi 12 septembre.

Machel Montano a reçu un prix pour l’ensemble de sa carrière et a également remporté le prix de l’artiste masculin de l’année (soca). Beres Hammond a reçu un prix d’icône d’élite et a également remporté le prix de l’artiste masculin de l’année (reggae). Les autres doubles gagnants de l’événement, organisé par Wyclef Jean, étaient Kabaka Pyramid, Ding Dong et Patrice Roberts.

La légende du reggae Buju Banton a reçu un prix humanitaire pour sa fondation philanthropique, la Fondation Buju Banton.

Parmi les artistes figuraient Wayne Wonder, Alison Hinds, Jada Kingdom, Dexta Daps, Kranium, Nailah Blackman, Ding Dong, Rupee, Baby Cham, Toni-Ann Singh, Romain Virgo, Angela Hunte et Stone Love. L’événement a également présenté des apparitions de Doug E. Fresh, Skeng, MYA, Spice, Morgan Heritage, Konshens, Karlie Redd et Michael Rainey Jr.

L’événement, diffusé via Tempo Networks/YouTube et Instagram via @CaribbeanEliteMagazine, a célébré la musique caribéenne sous toutes ses formes, y compris le reggae, le dancehall, la soca et le zouk.

Voici une liste complète des gagnants des premiers Caribbean Music Awards.

EP de l’année (dancehall) : Alcalin, L’EFFX d’ondulation

Prix ​​Impact (dancehall) : Loi Chronique

Prix ​​Impact (reggae) : Pyramide Kabaka

Prix ​​Impact (soca) : Viking Ding Dong

Interprète de l’année (soca) : M. Killa

Album de l’année (dancehall) : Masicka, 438

Artiste féminine de l’année (dancehall): Épice

Artiste masculin de l’année (dancehall) : Ding Dong

Artiste masculin de l’année (reggae) : Bérés Hammond

Artiste masculin de l’année (soca) : Machel Montano

Artiste féminine de l’année (soca) : Patrice Roberts

Prix ​​du public : Esprit : Kes

Artiste de la décennie: Vybz Kartel

Collaboration de l’année (soca) : GBM Nutron et DJ Spider, « Down Dey »

Collaboration de l’année (dancehall/reggae) : Skeng et Nicki Minaj, « Likkle Miss »

Vidéo de l’année (dancehall/reggae) : Popcaan et Toni-Anne Singh, « À côté de moi »

Vidéo de l’année (soca): Patrice Roberts, « Occupez-vous de mes affaires »

Meilleur nouvel artiste (dancehall) : Vaillant

Meilleur nouvel artiste (reggae):Samora

Meilleur nouvel artiste (soca) : Tempa

Groupe Kompa de l’année : Classe

Chanson dance de l’année : Ding Dong, « REBONDIR »

Artiste de l’année (dancehall): Dexta Daps

Album de l’année (reggae): Pyramide Kabaka, Le Kalling

Prix ​​de la reussite de vie: Machel Montano

Récompense d’icône d’élite : Bérés Hammond

Prix ​​humanitaire : Buju Banton // La Fondation Buji Baton

A lire également