Moins connue que la dernière pièce Le Malade imaginaire, cette adaptation pour les enfants à partir de 6 ans est une petite comédie en prose de Molière, pétillante et vive, qui dans un format réduit s’adapte à la scène et à un public d’enfants ravis, surtout quand ils sont interpellés et participent au spectacle. Le rythme est rapide, les deux comédiens complices (jouant tous les rôles grâce à un changement de costumes rapide digne de prestidigitateurs et à un balai déguisé qui remplace une jeune fille) exploitent tout l’espace, en déboulant au milieu des spectateurs, en courant, en bondissant de tous côtés sans le moindre temps mort, grâce aux chants et aux danses, avec un décor et des accessoires minimalistes, des costumes d’époque et aussi d’aujourd’hui, une bande-son étonnamment variée et anachronique et des allusions contemporaines désopilantes.

Dans cette mise en scène originale avec masques et marionnettes, le texte de Molière est dépoussiéré, tiré vers une modernité pleine de rebondissements, toutes les potentialités du langage malgré le décalage historique d’une langue qui a évolué sont exploitées et mises en valeur pour le bonheur des grands et des petits. On sent alors la dimension subversive et critique qui s’en prend à la fois aux relations conjugales, sociales et met à nu les mécanismes de domination et de manipulation derrière la farce et le rire décapant qui fait toujours réfléchir.

Le petit médecin malgré lui d’après Molière
Mise en scène de Florence Fouéré
Avec Léonard Courbier et Lusa Haley
Compagnie La Strada

Du 26 janvier au 8 mars 2020.
Au Théo Théâtre 20.
Tél 01 45 54 00 16
infos@theotheatre.com

Le petit médecin malgré lui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.