Le Mouffetard – Théâtre des Arts de la marionnette présente Fastoche, un spectacle de Pierre Tual sur le thème du cap de la trentaine. Le personnage trentenaire qui déambule sur la scène du Mouffetard est le fruit d’une écriture collective par Pierre Tual, Ynvild Aspelli, Laura Sillanpää et Guillaume Hunout. Ces artistes, embrassant plusieurs disciplines allant de la comédie à la manipulation de la marionnette, en passant par l’écriture scénique, sont justement trentenaires. Ils ont confronté leurs visions personnelles avant de livrer un texte et une mise en scène, qui ont maturé sur le plateau.
Accompagné de deux marionnettes à caractère humain, le personnage de Jonathan s’est enfermé dans un appartement pour fuir le monde, à l’aube de son trentième anniversaire. Coincé entre l’enfance et l’âge adulte, ce personnage subit un conflit interne qui se traduit par une crise identitaire. C’est ainsi qu’il décide de fuir la réalité de l’âge social en évitant toute interaction. Mais c’est sans compter sur ces créatures, imaginaires et réelles à la fois, qu’incarnent les marionnettes. Deux personnages d’âges opposés, le vieillard et le petit garçon, jouent les protagonistes de son conflit interne. Pas tout à fait lui, ni vraiment autres, ils évoquent nos représentations d’une vieillesse pénible et d’une enfance ingrate. Justement, la marionnette permet ce travail de fusion et de séparation entre le personnage incarné par le comédien et les figures qu’il se projette.
Tout le jeu de manipulations des marionnettes consiste en cette chorégraphie de l’attachement et du détachement entre le manipulateur et ses doubles. Leurs dialogues donnent à voir l’absurde situation d’un jeune homme qui a grandi sans s’y attendre. Pourtant, ce personnage émeut particulièrement, car c’est un vrai drame qui se joue en lui. Sur scène, les artistes se sont attachés à aborder sa crise sans mépris ni ironie, ce qui invite le spectateur à faire résonner le propos en lui-même. Les paroles et le chant sur le piano sont emprunts d’humour, offrant un équilibre entre légèreté et gravité de ton. Ce conte moderne enveloppe le public d’une grande douceur par la musique et par le charme qui se dégage du dialogue en huis-clos.

Du 30 septembre au 22 octobre 2015,
Au Théâtre Mouffetard.

A propos de l'auteur

Une réponse

  1. Web Hosting

    Les divertissements de marionnettes pour adultes ne sont pas tres nombreux dans le paysage artistique parisien. Mais, heureusement pour nous, le Mouffetard a pour vocation de faire decouvrir les talents d’artistes-artisans de tous bords et de promouvoir des spectacles qui se distinguent de ceux pour les publics plus jeunes.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.