Livane 24 Janvier (9) V3

Après avoir fait revivre il y a quelques années Damia, Fréhel et Piaf, Livane s’attaque à un autre monument de la chanson française qui a bercé sa jeunesse. Elle lui rend hommage en adoptant le point de vue d’une femme qui fut sa muse et sa maîtresse et qui eut le bonheur de partager une partie de sa vie et de ses passions, d’où le titre « Dans le cœur de Georges ». La voix de Joha Heiman, cette figure sortie de l’ombre et devenue l’héroïne du spectacle donne un éclairage original au récit d’une vie déjà connue et à des chansons derrière laquelle on la découvre en filigrane (« Une poupée qui crie « Maman » quand on la touche » et pour laquelle il n’a pas voulu graver son « nom au bas d’un parchemin »). Avec sa fougue, sa verve et sa guitare, comme une actrice élégante sortie d’un film de Truffaut, elle ne se contente pas d’interpréter les chansons les plus attendues et les plus célèbres que le public aimerait reprendre et fredonner en chœur avec elle, ce qui sera le cas à la fin du spectacle, dans une salle comble et enthousiaste.

Livane nous livre un portrait familier de celui qui fut un grand amoureux, non seulement épris des femmes (mariées…), mais aussi de sa liberté. Dans un seule en scène dynamique, elle alterne chansons et récits anecdotiques sur le mode de la confidence en instaurant une relation de complicité avec le public, avec une palette d’émotions allant de l’admiration jusqu’à la jalousie, en passant par l’émerveillement amoureux – depuis la première rencontre à la sortie d’une station de métro et les premiers mots et regards échangés. On s’étonne d’entendre résonner une voix féminine à la place de Brassens, puis on finit par s’habituer à ce dédoublement et à cette substitution. Dans ce dialogue avec l’absent pourtant au centre de ces souvenirs qui défilent, au gré des chansons parfois revisitées de manière moderne, énergique et inattendue, on est soudain replongé dans l’atmosphère de cette époque bousculée par les audaces et les coups de gueule d’un poète qui prend son vol.

Affiche Brassens

De et avec Livane à la guitare, mise en scène : Xavier Berlioz

Jusqu’au 25 avril 2022 à 20h. Durée : 1h25

36 Bd de Clichy, 75018 Paris, métro Pigalle     https://theatrededixheures.fr/     reservations@theatrededixheures.fr   tél 0146061017

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.