Il est de ces spectacles d’où l’on sort avec un immense sourire aux lèvres et le cœur en joie. A O Lang Pho, du Nouveau cirque du Viêtnam, est de ceux-là. Cette succession de petits tableaux, de représentations de la vie quotidienne, de la sérénité du village à l’effervescence de la ville, enthousiasmera petits et grands. Avec un décor et des accessoires constitués essentiellement en bambou – paniers divers et variés, longues perches pouvant créer des ponts, des immeubles… –, des histoires naissent, des esquisses se dessinent, des scènes se dévoilent… et notre imagination nous emporte sur les rives du Mékong ou dans les rues d’Hanoï.

A O Lang Pho est le deuxième spectacle, après Làng Tôi (Mon village) créé en 2011, des frères Nhat Ly et Lan Maurice Nguyen. Formés à l’École du Cirque national de Hanoï, ces Franco-Vietnamiens naviguent dans le milieu du cirque depuis plusieurs années, diffusant leur art du Viêtnam à la France. Le metteur en scène, Tuan Le, vient d’une famille d’artiste et fait partie du Cirque du soleil. Quant au chorégraphe, Tan Loc Nguyen, il est aujourd’hui l’un des plus reconnu au Viêtnam et a déjà travaillé sur de nombreux spectacles et fondé la compagnie Arabesque. Les rôles sont incarnés par seize artistes sont issus du monde de l’acrobatie, du jonglage, des arts martiaux ou des arts de la rue. Ils déambulent sur scène, insufflant leur énergie au spectateur et jouant et partageant l’espace avec une belle complicité.

La musique de Nguyen Nhat Ly participe au spectacle, mêlant sons traditionnels (Cai Luong) et modernes (hip-hop), rythmant le mouvement des artistes, soulignant malicieusement les figures composées. Les quatre musiciens s’exercent tant au luth qu’à la harpe, à la cithare, à la flûte de bambou ou à la guitare acoustique.

Un jeu de paniers derrière lesquels se cachent les personnages, un couple d’amoureux au clair de Lune, le mouvement de tiges en bambou formant des ailes de papillons – ou ce que chacun voudra bien y voir… et l’émotion s’éveille, les yeux s’émerveillent, l’esprit s’évade…

L’humour est très présent également, le rire naît de la cocasserie et de la simplicité des saynètes – ici un groupe de volailles qui caquettent, là un couple d’amoureux dérangé par des voisins taquins ou bruyants, ici encore l’agitation d’un marché.

On sort de A O Lang Pho avec le sentiment que les acrobates nous ont offert là une petite tranche de bonheur, un bijou de sensibilité, de fantaisie et de poésie, que l’on rapportera chez soi caché au creux d’un panier en bambou…

960-nouveau-cirque-vietnam

Mise en scène : Tuan Le ; direction musicale : Nguyen Nhat Ly ; direction artistique : Nguyen Lan Maurice ; chorégraphie : Nguyen Tan Loc.

Avec les acrobates : Tran Duc An, Dinh Van Tuan, Nguyen Thi Lien, Nguyen Van Duc, Nguyen Van Thanh, Nguyen Thi An, Bui Quoc Huy, Le Ly Xa, Nguyen Khanh Linh, Do Manh Hung, Pham Van Son, Truong Chinh Phu, Tran Ban Tin, Nguyen Nhat Quang, Dang Tram Anh, Vu Cao Duy.

Et les musiciens : Nguyen Kim Hai, Luong Thang Long, La Y San, Do Trong Thai.

Du 29 mars au 17 avril (mardi, mercredi, jeudi et vendredi à 20 h, samedi à 19 h, dimanche à 16 h – durée 1h10)

À la Villette

A propos de l'auteur